Bureau Opérationnel du Suivi du Plan Sénégal Emergent
Contenu en cours d'actualisation

Description

Le projet phare vise à accélérer le développement de l’aquaculture en vue d’assurer près de 10% des volumes de pêche globaux. D’un point de vue opérationnel, il s’agira de porter la production aquacole à hauteur de 50 000 tonnes à l’horizon 2023, à travers le développement concomitant de trois (3) axes:

  • Renforcement des compétences techniques et de la productivité ;
  • Réalisation de stations de production ;
  • Intégration de la filière aquacole.

Modalités de mise en œuvre

L’ancrage institutionnel du projet phare « Développement Accéléré de l’Aquaculture » se situe au niveau du  Ministère des Pêches et de l’Economie Maritime.

La mise en œuvre opérationnelle est assurée par des structures publiques et privées.

L’intervention publique est principalement portée par l’Agence Nationale de l’Aquaculture (ANA) ainsi que par des projets et programmes ayant des composantes aquacoles, à savoir le Programme des Domaines Agricoles Communautaires (PRODAC), l’Agence Nationale  d'Insertion et de Développement Agricole (ANIDA) et le Projet d’Appui à la Promotion de l’Emploi des Jeunes et des Femmes (PAPEJF).

Les projets privés concourant actuellement à l’atteinte des objectifs de ce projet phare sont: la Société d’exploitation aquacole et agricole de Ndangane (Seaan - capacité de 108 tonnes), la coopérative Karara (cible de 575 tonnes) ainsi qu’une cinquantaine de petits projets encadrés par l’ANA.

Contact

Bureau Opérationnel de Suivi du Plan Sénégal Émergent - BOS

167, Avenue Lamine Gueye x Place Soweto, Immeuble Rivonia - Dakar - Sénégal

Email : info@senegal-emergent.com

Scroll To Top