Bureau Opérationnel du Suivi du Plan Sénégal Emergent
Contenu en cours d'actualisation

Description
 

Ce projet phare porte l’ambition de rendre l’Agriculture sénégalaise plus offensive en termes d’exportation. Il repose sur la création de fermes agricoles (100 à 150) destinées à l’export et à la consommation nationale, ciblant les filières agricoles à haute valeur ajoutée et l’élevage dans ses filières clés notamment la production de lait et l’aviculture.

Dans sa composante élevage, le projet phare HVA se concentre sur le lait et l’aviculture industrielle, avec comme objectifs pour le lait d’augmenter le taux de couverture de la demande nationale par la production locale de 51% en 2016 à 80% en 2025 et de faire passer la consommation per capita à 40 litres en 2025 contre 30 litres en 2017.

Pour la sous-composante « Aviculture industrielle », l’objectif est de produire 116 000 tonnes de viande et 1,2 milliard unités d’œufs de consommation à l’horizon 2025.

Modalités de mise en œuvre des filières HVA

  • Elevage

L’ancrage institutionnel de la composante « Elevage » du projet phare AHVA se situe niveau du Ministère de l’Elevage et des Productions animales (MEPA). La mise en œuvre opérationnelle est assurée par les Directions nationales relevant du MEPA, les projets (Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel PRAPS - Sénégal, Projet d’Appui à la Sécurité Alimentaire (PASA), Projet d’appui aux filières Agricole Extension (PAFA-E), Projet de Formation professionnelle pour l’Employabilité et la Compétitivité (FPEC), Programme Régional d'Extension de l'Horizon des opportunités de valorisation de la chaîne de valeur lait, par I’accès Universel aux Services Energétiques (PROGRES-Lait)) et des entités privées.

Les principales structures privées et organisations professionnelles concourant à l’atteinte de la composante « Elevage » sont les industriels laitiers notamment la Laiterie du Berger (LDB) et SIAGRO KIRENE, les organisations professionnelles telles que l’Association Nationale pour l’Intensification de la Production laitière (ANIPL), l’Interprofession avicole du Sénégal (IPAS) et la Fédération Nationale des Acteurs de la Filière laitière locale (FENAFILS), le Directoire National des Femmes en Elevage (DINFEL).

Pour atteindre ces objectifs, la stratégie d’intervention repose :

  • Pour le lait sur :
  • L’amélioration de la productivité des vaches locales ;
  • L’insémination artificielle pour la production de vaches métisses ;
  • L’augmentation de l’effectif d’animaux de race pure à haut potentiel laitier.
  • Pour l’aviculture industrielle sur :
  • Le maintien de la mesure de suspension des importations de produits avicoles ;
  • La mise à niveau de la filière avicole ;
  • L’augmentation des investissements privés.

Contact

Bureau Opérationnel de Suivi du Plan Sénégal Émergent - BOS

167, Avenue Lamine Gueye x Place Soweto, Immeuble Rivonia - Dakar - Sénégal

Email : info@senegal-emergent.com

Scroll To Top