Bureau Opérationnel du Suivi du Plan Sénégal Emergent
Contenu en cours d'actualisation

Description

L'ambition du Plan Sénégal Emergent pour le secteur touristique est de placer le Sénégal dans le top 5 des pays touristiques en Afrique, en portant le nombre de touristes à plus de 3 millions par an à l’horizon 2023. Le volet Tourisme est décliné à travers deux projets phares : « Développement de trois à six Zones Touristiques Intégrées » et « Plan sectoriel de développement du Micro Tourisme».

Le projet phare « Zones touristiques intégrées » (ZTI) a pour objectif majeur de renforcer la position du tourisme comme moteur de croissance, d’exportations et d’emplois. De façon plus spécifique, il s'agit de :

  • développer l'offre d'affaire et de «city trip» à Dakar ;
  • réaménager la station de Saly Portudal avec le développement d'un tourisme d'affaires domestique ;
  • redynamiser le tourisme culturel ou "de découverte" à Saint Louis et Gorée;
  • aménager le Parc national du Niokolo-Koba et de développer une offre d'écotourisme, d'aventures et de Safari ;
  • développer une offre balnéaire à Pointe Sarène pour le milieu de gamme et à Joal pour le haut de gamme.

Pour l’atteinte de ces objectifs, les cinq (05) principaux leviers sont : 

  • l'amélioration de la qualité des infrastructures hôtelières, d'accueil, de transports, etc. ;
  • l'élargissement des offres de produits culturels et de divertissements, etc. ; 
  • le développement d’agences de voyages locales et l'attrait des tours opérateurs internationaux ;
  • le déploiement de plans de formation aux métiers du tourisme et activités connexes ;
  • la promotion de la destination et la visibilité de l’offre Sénégal. 

D’un point de vue opérationnel, le projet d’érection de la station touristique de la Pointe Sarène constitue la première initiative engagée dans ce cadre, à côté des actions de mise à niveau des sites existants comme Saly Portudal et Cap Skiring.

Par ailleurs, depuis le 19 février 2015, le Président de la République du Sénégal, Macky Sall, a déclaré la Casamance « zone touristique de priorité nationale » avec notamment l’exonération totale des charges fiscales et sociales pendant dix ans pour tous les professionnels du secteur qui y sont établis. 

Modalités de mise en œuvre 

L’ancrage institutionnel du projet se situe au niveau du Ministère du tourisme.

La mise en œuvre opérationnelle est assurée par des structures publiques et privées. L’intervention publique est principalement portée par le Ministère du tourisme.

Etape: 
Etude

Contact

Bureau Opérationnel de Suivi du Plan Sénégal Émergent - BOS

167, Avenue Lamine Gueye x Place Soweto, Immeuble Rivonia - Dakar - Sénégal

Email : info@senegal-emergent.com

Scroll To Top