Bureau Opérationnel du Suivi du Plan Sénégal Emergent
Contenu en cours d'actualisation

L’essor de l’exploitation du zircon

La société Grande Côte Operations (GCO) a démarré l’exploitation du zircon au Sénégal avec la mine de Diogo dans la région de Thiès en 2014 avec une production de 9 040 tonnes (t) de zircon. Elle a progressivement augmenté ses volumes passant de 41 836 t en 2015 à 52 627 t de zircon en 2016

La société Grande Côte Operations (GCO) s’était fixée comme objectifs, pour l’année 2018, d’atteindre 90 500 tonnes de zircon et 540 000 tonnes d’autres minerais lourds (Ilménite, Rutile, Leucoxène). L’objectif à long terme de la mine Diogo est de produire 85 000 tonnes de zircon.

A fin 2018, la production effective a été évaluée à 93 569 tonnes de zircon soit un taux de réalisation de 110% de la cible à long terme. En outre, la production des autres minerais lourds a atteint 516 543 tonnes. Parallèlement, les travaux d’exploration se sont poursuivis dans la partie Sud du périmètre de GCO en vue d’accroître les réserves.

La hausse de la production de zircon s’explique par l’exploitation plus importante d’un zircon de moyenne teneur en plus du zircon premium et standard.

S’agissant des travaux d’exploration, la société AFRIG a mis en évidence un gisement de minéraux lourds dans le périmètre Sud Saint louis et a obtenu en décembre 2018 une autorisation d’exploitation d’une petite mine de minéraux lourds (zircon, ilménite et rutile) d’une capacité de 4 000 tonnes par an.

Niafourang, l’espoir d’une nouvelle mine

 

Les travaux d’exploration ont permis de mettre en évidence des réserves de minéraux lourds estimées à 544 000 tonnes dont  74 000 tonnes de zircon à Niafourang, dans la région de la Casamance. L’objectif de production est de 63 000 T de zircon par an.

L’année 2016 a consacré l’acceptation sociale du projet par les populations de Niafourang, à travers la conclusion d’accords consignés dans un mémorandum d’entente entre les populations et le promoteur, Astron Limited. Sur cette base, l’attestation de conformité environnementale a été délivrée par le Ministère de l’Environnement et du Développement durable le 2 septembre 2016, validant ainsi l’étude d’impact social et environnemental. En conséquence, le Ministère en charge des Mines a délivré, par arrêté du 30 mai 2017, une autorisation d’exploitation de petite mine.

Dépasser les objectifs du PSE

 

La société GCO s’est fixée comme objectif en 2018 d’atteindre sa vitesse de croisière en termes de production, avec 90 500 tonnes de zircon qui dépasseront l’objectif du PSE qui est de 90 000 tonnes de zircon par an. La production est projetée à 540 000 tonnes pour les autres minerais lourds.

Dans la perspective d’exploitation du gisement de Niafourang l’Etat du Sénégal devra, à travers une communication efficace par le biais du Ministère des Mines et de la Géologie, des autorités administratives locales et de toutes les parties prenantes, bâtir un consensus fort pour l’acceptation du projet par les populations locales. La société Astron Limited pourra ainsi démarrer la construction des infrastructures et de l’usine de traitement, tout en poursuivant l’exploration sur la partie restante du permis.

L’exploitation du zircon connait un essor depuis son démarrage en 2014, passant de 41 813 tonnes en 2015 à une production record de 93 569 tonnes en 2018, soit un bond de 124%, qui dépasse l’objectif du Plan Sénégal Emergent fixé à 90 000 tonnes de zircon pour ce projet phare

La mise en exploitation attendue du gisement de Niafourang et de nouveaux gisements découverts devraient placer le Sénégal parmi les tous premiers producteurs mondiaux du zircon.

 

 

 

Contact

Bureau Opérationnel de Suivi du Plan Sénégal Émergent - BOS

167, Avenue Lamine Gueye x Place Soweto, Immeuble Rivonia - Dakar - Sénégal

Email : info@senegal-emergent.com

Scroll To Top